Le cinéma de Mickey et Mallaury (1ère partie)

Publié le par Zsa Zsa

Parce que quand on ne coursait pas les vaches dans les champs coiffés de nos casques de moto, quand on ne se faisait pas caillasser à Ménimur en sortant de notre cours de LSF, quand on ne faisait pas 5 fois le tour de la place d'Arradon à 5 à l'heure pour créer le seul et unique embouteillage que ce village ne verra jamais, quand on n'essayait pas de rentrer discrètement chez mes parents après une soirée arrosée et qu'on tombait en Doc Martens dans leur lit, on se faisait des cookies sensass' et on regardait nos films cultes en boucles....

Le premier:

"Le père Noel est une ordure", de la première réplique ("réveillon surprise au Pygalos") à la dernière ("La saint Sylvestre, la veille du premier quoi...") on le connaît par coeur, et que même quand on s'est perdu de vue depuis des années et qu'on se retrouve on s'accueille avec un joyeux "pourquoi pas marronnier tant que vous y êtes" !
Alors comme vous vous en doutez,ce talent nous a jamais permis de briller en société ,mais déclenche plutôt des regards en coin navrés quand un "ça tombe bien j'aime pas les huîtres" nous sort de la bouche.Mais bon on assume...hein?




le deuxième :

"The Rocky Horror Picture Show", ou quand des martiens transsexuels viennent faire la dance du saut dans le temps en porte jartelle !!!
On était tellement fan (au grand dam de notre entourage) qu'on a décidé d'économiser pour aller à Paris  voir la projection hebdomadaire du film à laquelle le public participe (le porte jartelle n'est pas obligatoire...) et que enfin après des mois et des mois d'économies (parce que si moi, fourmi raisonnable, avais déjà la somme, Mickey,lui, avait des impératifs financiers tel que l'achat d'un masque de Scream qui reculaient d'autant la date de notre périple!), nous arrivâmes à Paris et nous réalisâmes notre rêve!!!On chanta et on dansa tout notre saoul, au milieu d'une bande d'allumés comme nous! Ce fut une soirée mémorable, suivie de près par un ratage de marche et une chute inoubliable au milieu d'un groupe de japonais épouvantés à la Conciergerie.

 


La suite au prochain épisode....

 

Publié dans Cinéma Paradiso

Commenter cet article

Mickey 03/11/2009 12:34


HAHAHAHAHA!!!! Alors, par quoi commencer... C'était dit sans méchanceté Thérèse, entre nous, je ne connais même pas votre mère.
Il y avait quelques anecdotes que j'avais oublié, mais j'arrive pas à croire que tu m'en veux encore pour l'achat du masque Scream... C'était un BESOIN! Pour les manifs au lycée! Allez hop, à
Créteil!
Soit dit en passant, il faudrait que je retourne un jour au dernier étage de la Tour Eiffel pour voir si l'inscription "Mickey & Mallaury" est toujours dans les toilettes. Arrête de m'appeler
comme ça Papa, ça m'horripile!
Tu sais que j'ai failli retourné voir the Rocky Horror pour Halloween? Mais j'ai pas été, j'ai décidé d'avoir une angine à la place... Le lapin! Il nous regarde!
Bref ça me fait bien marrer tous ces souvenirs, mais je ne suis pas d'accord sur un point : je ne me souviens pas vraiment des répliques du Père Noël... Donnez moi de cette chose longue et
molle...
Au plaisir de te relire! Encule toi toi-même espeche de malpoliche!!!


Zsa Zsa 03/11/2009 16:33


Ah ben bravo la poliche!!!
Viens pas mettre des gros mots sur mon blog !!! j'espère que tu as toujours ton masque, au prix ou tu l'avais payé!!!Et attends moi pour retourner voir le Rocky Horror!!!!
Je peaufine la deuxième partie et je l'envoie.
Vous ne craignez rien, vous savez, vous avez des semelles crêpes!!!