Chanceuse...!

Publié le par Zsa Zsa

Il est 19H30.

Dans living ravagé par le lapin Duracell qui nous tient lieu d’enfant.

Je range en catastrophe les courses que je viens de faire (avec le petit debout hurlant dans le cadis), je suis hyper à la bourre, car j’ai la malédiction de la caisse  -pas très grave au demeurant mais très très énervant: quelque soit la caisse que je choisis, c’est la plus lente -  Mr Loulou rentre de son petit apéro quotidien avec ses trop top supers copains : Juda, Sheitan et Don Juan.

-Ouf ! je suis HS dit-il s’affalant sur le canapé en croisant ses pieds sur la table basse (bancale depuis 5 ans et demi : « demain il la répart juré promis ! ») et s’emparant de l’objet symbole de pouvoir, le sceptre, la crosse du 21 ème siècle : la télécommande.

-Heuuuuuuuuuu, m'insurge-je en essayant d’une main de faire rentrer le PQ dans le placard qui n’en veut pas et de l’autre déshabillant le junior pour le mettre à tremper. Pourrais-tu SVP mettre l’eau à bouillir pour les nouilles ?

-HEIN ?????? Tu n’as rien préparé à manger ???? C’est une blague !!!! Après ma journée de boulot ???


pouf pouf
Petite ellipse explicative: je bosse aussi, mais l’argent qui en découle ne servant qu’à remplir le frigo (quoi ? il se rempli pas tout seul ????) et à payer des factures (quoi ? ça se paye l’électricité ?) ou des couches (Meeeuuuuhhh c’est remboursé par la sécu les couches !), je n’ai pas l’heur de pouvoir flamber, genre : alors t’es pas heureuse avec notre superbe voiture décapotable rouge ferrari gente en platine sièges en croco !!!! ??? 
Donc ça passe à la trappe : je m’amusote à bosser : rien à voir avec la tonne de responsabilités qui l’assaillent chaque jour !


Retour à notre nid douillet :

Comme il entend que je commence à prendre mon souffle pour monter dans les aigus, il consent à se téléporter à la cuisine ( sacro saint lieu dédié à la ménagère): 

-Quelle eau je prends pour bouillir les nouilles ? et je la met dans quoi ? comment on allume la plaque ? et les nouilles c’est où ?

J’essaie de lui répondre sans jeter l’enfant avec l’eau du bain, en essayant de contenir ma rage, mes larmes, mes ras le bol de cette vie de merde, mes « il est où le prince charmant qui a eu l’honneur de me passer la bague au doigt ? j’ai pas rêvé ?????
Hein ? Il est oùùùùùùù ? reprenez cet adulescent inutile !!!!! »

...

Enfin on mange entourés de sacs plastiques de superette éparts, d’éclaboussures d’eau et de sauce à je ne sais quoi :il s’est pris au jeu de la cuisine finalement et nous a concocté une aberration culinaire en se gorgeant comme un coq: c’est marrant et facile la cuisine, pourquoi tu te plains toujours, c’est trop bon, je dois avoir un don, si je lâchais le boulot pour ouvrir un resto ????

NAAAAAAAAANNNNNNNNNNNN !!!! bouuuuuuuuuhhhhhhhhhhhhh.....

L’heure bénite enfin arrive, celle de se glisser dans les draps qui fleurent la lessive et dans les bras de Morphée….Notre Loulou d’amour, fier comme un bar tabac se tourne vers nous et nous dit : Tu sais que t’as de la chance, c'est rare les hommes comme moi qui aident leur femme!

Et c’est vrai….


Publié dans Idées surtout...

Commenter cet article

Sin 08/10/2009 08:33


Farpaitement, je suis d'accord ! Ces hommes sont des usurpateur qui se font passé pour les princes de nos doux rêves de mômes ... pour qu'on découvre un jour que sous cet homme -plus ou moins-
virile, se cache sournoisement l'adolescent-à-sa-moman qui prends plus de place à mesure qu'on s'occupe de lui !

meuh si je l'aime mon mâle ... ;)


Zsa Zsa 08/10/2009 10:24


Moi aussi je l'aime, mais je crois qu'on nous ment et qu'on nous spolie depuis notre tendre enfance....C'est même pas trop
de leur faute en plus !! Il y a un décalage entre l'idée et la réalité!!!!!